Les progrès avancent.

Par Alex Huskinson

Des gaz lacrymogènes ont rempli l’air, des balles en caoutchouc ont été tirées et le poids de la matraque a beaucoup plu sur les corps battus et meurtri du Français Gilet Juanes. Mais est-ce que cela les a perturbés? Non, il n’a pas! Pour la 18e semaine consécutive, nous avons vu des manifestations entre les citoyens français et la milice Emanuel Macrons s’affronter dans des débats houleux. Arguments ayant entraîné une escalade des tensions entre les deux forces opposées. Tout le poids de la Gilet Juanes est constitué des citoyens fatigués et fiers de la République française. Tandis que les CRS et les milices engagées par Jupiter ont encore une fois montré leurs vraies couleurs. Ils ne protègent ni ne servent leur pays. Plutôt l’inverse. Ils ont semé la terreur contre les citoyens souverains de la France. La police ne protège plus les personnes mêmes qu’elles ont occupées pour la première fois. Il est maintenant devenu une sorte d’état policé, où la liberté d’expression et le droit de s’exprimer ont été supprimés.
Pour la 18e semaine consécutive, nous voyons des gens descendre dans la rue pour exprimer leur colère face aux réformes imposées par Emanuel Macron et sa bande de bonbons au public français. Le gouvernement français n’a pas hésité ni fait de compromis, il est déterminé à ne céder aucun terrain. Bientôt viendra le jour où même les puissants Rothschild ne pourront plus protéger Macron et sa bande de hors-la-loi. Bientôt viendra le moment où le cœur de la soirée «En Marche @» s’écroulera.
L’acte 18 a été l’une des manifestations les plus violentes à laquelle j’ai assisté depuis les semaines 5 et 7. Pourquoi cette soudaine escalade de la violence? Était-ce parce qu’il y avait une recrudescence des chiffres à cause du jalon de 4 mois? Loin de là. Il existe un groupe de voyous de gauche ultra, dont le statut est très similaire à celui d’Antifa, qui a fortement détourné les processions. Il y a eu beaucoup de spéculations dans le mouvement quant à leur présence à ce jour particulier, pendant ce qui devait être une marche de consolidation. Selon les spéculations, le ministre de l’Intérieur, Castaner, aurait permis à ces voyous d’être présents. Mais pourquoi n’ont-ils pas été arrêtés? Après tout, ils ne partagent pas la même philosophie que les gilets jaunes. Ils étaient là pour créer le chaos. Et le chaos ils l’ont fait. Ils ont incendié une banque, entraînant l’hospitalisation de la mère et du bébé. Ils ont très tôt aggravé la situation et forcé la main de la police française, ce qui a finalement entraîné une escalade directe de la tension pour le reste de la journée et une longue journée. était en effet. Les rapports et les discussions étaient monnaie courante! “Paris brûle”. C’était vraiment un jour qui ne sera pas oublié. Des bâtiments historiques ont pris feu à cause des grenades lancées sur les manifestants par le CRS. Les gilets jaunes sont blâmés pour cela, même si les images montrent clairement qu’il s’agit des armes utilisées par les hommes Macrons. Mais c’est ce que les médias font après tout. Cela transforme les informations factuelles en ce qu’elles veulent que le public croie. Mais grâce à la diffusion en direct et aux reporters qui n’ont pas peur de dire les logos, la vérité se répercute sur les citoyens sans méfiance du monde entier.
Donc, à l’approche de l’acte 19, il y a toujours une passion renouvelée pour mettre à genou l’establishment, l’aristocratie élitiste et mondialiste de la société. Je suis les événements qui se déroulent au Royaume-Uni et la lutte des peuples qui défendent leur démocratie même. Fast approche le jour où le Royaume-Uni quittera l’Union européenne. Le Royaume-Uni a légiféré le 29 mars. Toute autre violation constituerait une violation flagrante de la loi et constituerait en outre une catastrophe pour la démocratie même que le Royaume-Uni détient si près de sa poitrine. Des démissions massives à la chambre des communes doivent avoir lieu pour éliminer les traîtres qui vont à l’encontre de la volonté du peuple et les dépouiller de tout ce qu’ils ont volé aux citoyens souverains et démocrates d’Angleterre, d’Écosse, d’Irlande du Nord et du Pays de Galles.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.